Aller au contenu principal
Le Ministère de la Famille et des Solidarités évalue le Registre national Unique (RNU)

Le Ministère de la Famille et des Solidarités évalue le Registre national Unique (RNU)

Monsieur Ndiogou Diouf, Secrétaire Général du Ministère de la Famille et des Solidarités, a présidé, ce mercredi 29 mai 2024, au nom de Madame le Ministre Maimouna Dieye, la cérémonie d’ouverture de l’atelier de partage des retours d’expérience du Registre National Unifié (RNU). Cette initiative s’inscrit dans le cadre du processus d’extension du RNU à 1 million de ménages, organisé par la Délégation Générale à la Protection Sociale et la Solidarité.

 Parmi les participants figurent des acteurs clés tels que la Banque Mondiale, la société civile, les sectoriels ainsi que tous les projets et programmes impliqués dans la politique sociale.
Le RNU, conçu pour harmoniser et améliorer les politiques sociales de l’État, englobe actuellement plus de 30 projets et programmes dans des domaines variés tels que la santé et l’éducation. Dans son intervention, le Secrétaire Général a mis en lumière l’importance cruciale de cet outil dans la gestion des politiques sociales au Sénégal.
Cependant, le RNU doit relever plusieurs défis, notamment celui de l’interconnexion des systèmes d’information de la protection sociale pour garantir une meilleure traçabilité, ainsi que la mise en place d’un ciblage automatique en collaboration avec les parties prenantes, à fait savoir Docteur Ousseynou Diop, Directeur du RNU.
La mise en place du Registre National Unique découle de la volonté gouvernementale de créer une base de données dynamique des ménages défavorisés, afin de rationaliser les interventions sociales qui leur sont destinées. En cas d’urgence, le RNU permet de déployer rapidement et efficacement une assistance aux ménages affectés.
En outre, il vise à améliorer la coordination de la protection sociale en réduisant la fragmentation des interventions, assurant ainsi une distribution plus équitable des ressources.